Lutte
L’histoire

La lutte est une discipline sportive et un sport de combat existant depuis des millénaires. En Grèce Antique, les deux lutteurs, front contre front et tenus l’un à l’autre, formaient un « λ » dessiné par le haut du corps et les jambes.
Lors des Jeux Olympiques, l’apparition de la lutte à Athènes en 1896 fut tellement importante d’un point de vue historique qu’elle devint l’élément central des Jeux. La lutte gréco-romaine était perçue comme la vraie réincarnation de la lutte grecque et de la lutte romaine de l’Antiquité. La lutte libre a été admise aux Jeux Olympiques lors de la session du CIO tenue à Paris en 1901
Aujourd’hui, on dénombre des centaines de styles de lutte différents dans le monde entier, et de nombreux pays ont des styles locaux comme le Gouren en Bretagne (France).

Le concours

Aux Jeux, les styles de lutte pratiqués seront la lutte libre et la lutte africaine.
La lutte libre est le style le plus populaire de lutte. Pour gagner, le lutteur doit mettre son adversaire au tapis en lui plaquant les épaules au sol, on appelle cela une victoire par tombé. Durant les 7èmes Jeux, s’affronteront 16 combattants chez les hommes et 16 chez les femmes, pour chacune des 7 catégories de poids sélectionnées.
La lutte africaine, tout aussi populaire et particulièrement en Afrique, intègre en plus des techniques de boxe : le lutteur peut à la fois donner des coups et recourir au corps à corps pour terrasser son adversaire. Durant les 7èmes Jeux, s’affronteront 16 combattants chez les hommes et 16 chez les femmes, pour chacune des 5 catégories de poids sélectionnées.

Les lieux
Nikaia

Le Palais Nikaia, surnommé le « temple de la musique » niçois, est une salle de spectacle, dont la capacité maximale est de 9000 places, faisant d’elle la plus grande salle de Nice. De nombreux concerts et spectacles y sont organisés, puisqu’elle peut accueillir jusqu’à 52 000 spectateurs debout, lorsqu’elle est ouverte sur le stade Charles Ehrmann. L’ouverture s’est déjà réalisée pour des artistes de renommée internationale tels que U2, les Rolling Stones, Céline Dion ou encore Madonna.

Le Parc des Sports Charles Ehrmann 

stade

 

 

 

 

 

 

Le stade Charles Ehrmann, anciennement stade de l’Ouest, est un stade d’athlétisme situé au sein du complexe sportif du parc des sports Charles-Ehrmann (anciennement parc des sports de l’Ouest). Il porte le nom de son fondateur, Charles Ehrmann, adjoint aux sports à la ville de Nice durant près de 20 ans, et décédé en 2011. En dehors de la pratique de l’athlétisme et du football, il est souvent le cadre de grands concerts estivaux, surtout depuis qu’il jouxte le Palais Nikaia.

Les Lauréats

France (Paris) 1994
(-48kg) G. CARDEUNEANU (Roumanie)
 (-52kg) C. CAREUNEANU (Roumanie)
 (-57kg) N. SPENCE (Canada)
 (-62kg) G. SISSAURI (Canada Québec)
 (-68kg) D. ANDRONIC (Roumanie)
 (-74kg) C. KWAK (Canada)
 (-82kg) N. GHITA (Roumanie)
 (-90kg) B. BELL (Canada)
 (-100kg) O. LADIG (Canada Québec)
 (-130kg) A. BORODOW (Canada Québec)