Handisport (Athlétisme)

 

L’histoire

L’athlétisme handisport est un sport dérivé de l’athlétisme. C’est un des plus vieux handisports : c’est en 1946 à l’hôpital de Stoke Mandeville au Royaume-Uni que des handicapés moteurs ont organisé pour la première fois des courses en fauteuil roulant.

L’athlétisme est un sport paralympique officiel depuis les Jeux paralympiques de Rome en 1960, qui sont les premiers Jeux paralympiques à avoir été organisés. Aux Jeux Paralympiques, l’athlétisme est le handisport qui regroupe le plus grand nombre d’athlètes et qui compte le plus grand nombre d’épreuves.

Depuis 1984, des épreuves de démonstration d’athlétisme handisport sont présentées aux Jeux olympiques.

 

La compétition

L’athlétisme respecte les règles établies par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme, adaptées pour tenir compte du handicap des sportifs.
Les épreuves d’athlétisme ont lieu dans dix-huit disciplines, six disciplines se figurent aux 7èmes Jeux :

 400 mètres T54 (hommes)
 Saut en longueur F13 (hommes et femmes)
 Lancer du disque F32/33/34 (hommes)
 400 mètres T13 (femmes)
 Lancer du disque F40 (femmes)
Les numéros correspondent aux catégories des athlètes, classés selon leur handicap :

 Catégories 33 à 38 : athlètes atteints de paralysie cérébrale
 Catégories 51 à 54 : athlètes atteints à la moelle épinière, qui participent aux épreuves en fauteuil roulant
 Catégories 42 à 46 : athlètes amputés et autres types de handicap moteur. Ils participent debout aux épreuves, si nécessaire avec une prothèse
 Catégorie 40 : athlètes de petite taille (seulement pour les lancers)
 Catégories 11, 12 et 13 : athlètes malvoyants et non-voyants

 

Le lieu
Le Parc des Sports Charles Ehrmann
 
Le stade Charles Ehrmann, anciennement stade de l’Ouest, est un stade d’athlétisme situé au sein du complexe sportif du parc des sports Charles-Ehrmann (anciennement parc des sports de l’Ouest). Il porte le nom de son fondateur, Charles Ehrmann, adjoint aux sports à la ville de Nice durant près de 20 ans, et décédé en 2011. En dehors de la pratique de l’athlétisme et du football, il est souvent le cadre de grands concerts estivaux, surtout depuis qu’il jouxte le Palais Nikaia.