Football
L’histoire

Le football trouve ses racines réelles dans la soule médiévale, un jeu sportif pratiqué dans les écoles et universités mais aussi par le peuple des deux côtés de la Manche. La première mention écrite de la soule en France remonte à 1147, bien que de nombreux jeux de balle au pied existaient dès l’Antiquité.

Ainsi, les Grecs, les Romains mais aussi les Chinois ont connu plusieurs jeux de balle avec les pieds. Ces derniers, par exemple, accomplissaient des exercices avec un ballon qu’ils utilisaient pour jongler et effectuer des passes ; cette activité pratiquée sans but et en dehors de toute compétition servait à l’entretien physique des militaires.

À la fin du XVe siècle, le calcio florentin apparaît en Italie. Il s’agit d’un lointain cousin du football, qui disparaît totalement en 1739.

La compétition

Etant donné la popularité de ce sport, il ne semble pas nécessaire de rappeler que le football est un sport collectif opposant deux équipes de onze joueurs dans un stade. L’objectif de chaque formation étant de mettre un ballon sphérique dans le but adverse, sans utiliser les bras, et de le faire plus souvent que l’autre équipe.
Aux Jeux, le tournoi de football opposera 16 équipes nationales composées de 20 joueurs, réparties en quatre poules de quatre équipes. Les équipes sélectionnées seront des équipes masculines de moins de 20 ans. Le tournoi se déroulera de la manière suivante : un tour préliminaire avec 4 groupes de 4 équipes où chaque équipe rencontre toutes les autres équipes, suivi des quarts de finale, des demi-finales et des finales.

 

Les lieux

Stade du Ray

Le Stade du Ray est le stade de football principal de la Ville de Nice, utilisé par l’équipe professionnelle de football, l’OGC Nice, qui évolue en Ligue 1 du Championnat de France. Officiellement, il s’agit du stade Léo-Lagrange, mais il est désigné dans la pratique sous le nom de « stade du Ray » ; « ray » signifiant ruisseau, en niçois. Sa capacité actuelle est de 17 415 places.

 

Parc des Sports Charles Ehrmann

Le stade Charles Ehrmann, anciennement stade de l’Ouest, est un stade d’athlétisme situé au sein du complexe sportif du parc des sports Charles-Ehrmann (anciennement parc des sports de l’Ouest). Il porte le nom de son fondateur, Charles Ehrmann, adjoint aux sports à la ville de Nice durant près de 20 ans, et décédé en 2011. En dehors de la pratique de l’athlétisme et du football, il est souvent le cadre de grands concerts estivaux, surtout depuis qu’il jouxte le Palais Nikaia.

 

Complexe de la Plaine

Complétement rénové par la ville de Nice, le Complexe de la Plaine, dans lequel nous retrouvons le stade des Francs-Archers, offre deux terrains de football en revêtement synthétique.

 

Stade Alfred Méarelli

Depuis décembre 2010, la Ville de Nice a réalisé et financé des travaux de rénovation du Stade Alfred Méarelli, subventionnés par l’Etat, le Conseil général des Alpes-Maritimes et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, afin d’offrir aux sportifs des conditions idéales d’utilisation de cet équipement et donner un nouveau souffle au quartier Saint-Augustin.