Les jeux

France 1994

La deuxième édition des Jeux de la Francophonie s’est tenue du 5 au 13 juillet 1994 à Paris et dans le département de l’Essonne et a accueilli plus de 2 700 participants de 45 délégations différentes.

Les deuxièmes Jeux de la Francophonie, c’était comment ?

Logo 2èmes Jeux de la Francophonie France 1994 Cette édition voit naitre l’hymne des Jeux de la Francophonie, « La lumière qui nous unit », écrit par Etienne Roda-Gil sur une musique originale de Jean-Claude Petit. Il retentit pour la première fois lors de la cérémonie d’ouverture dans la cour carrée du Louvre.

Un choix plus judicieux des disciplines, une sélection plus éclairée des artistes par les pays et gouvernements, des sites prestigieux pour accueillir les concours (Olympia, Théâtre du Rond Point, CNAC Georges Pompidou), des jurys incroyables (le chanteur Manu Dibango, le sculpteur César…), un public venu nombreux ont donné un éclat tout à fait particulier au volet culturel de ces Jeux.

 

En sport, le nombre de disciplines programmées s’est étoffé en comparaison à la première édition des Jeux de la Francophonie.

Les Jeux de la Francophonie France 1994 ont consacré en judo un certain David Douillet dans la catégorie des plus de 95 kilos. De l’or qu’il collectionnera à Atlanta en 1996, ou encore aux championnats du Monde 1995 et 1997. Ces mêmes Jeux voient le Canadien Donovan Bailey décrocher l’argent sur 100m en athlétisme, avant de devenir l’homme le plus rapide du monde en 1996 aux J.O. d’Atlanta, chronométré à plus de 44km/h !

 

 

Les disciplines programmées
Sports :
 Athlétisme (masculin et féminin)
 Basket-ball (féminin)
 Football (masculin)
 Handball (masculin et féminin)
 Judo (masculin et féminin)
 Lutte (masculin)
 Tennis de table (masculin et féminin)
Culture :
 Chanson
 Contes et conteurs
 Danse contemporaine
 Danse traditionnelle
 Peinture
 Sculpture
 Production télévisuelle
Extraits de la revue de presse :
Conférence de presse
Le mardi 8 février une conférence de presse a été organisée par le Ministre de l’Information, de la Jeunesse et des Sports, M. Msaïdié. Cette conférence de presse sur les 2èmes Jeux de la Francophonie s’est, au même jour et à la même heure, déroulée dans les pays des cinq continents qui vont participer aux 2èmes Jeux de la Francophonie qui se tiendront du 5 au 13 juillet en France.
Al Watan, Comores, 10 février 1994
Un volet culturel amélioré aux 2es Jeux de la Francophonie
[…] La France met tout en oeuvre pour que cette manifestation sportive et culturelle ait un éclat qui assurera définitivement sa pérennité.br/> Le volet culturel, moins important lors des premiers Jeux au Maroc en 1989, promet cette fois d’être des plus éclatant.
Il se déroulera dans des lieux mythiques parisiens : le Centre national d’Art et de Culture Georges Pompidou, l’Hôtel de la Monnaie et le Théâtre du Rond-Point. D’autres manifestations se feront au Champs de Mars. […]
La soirée d’ouverture du 6 juillet promet d’être fabuleuse. Solennelle, elle se déroulera dans la cour carrée du Louvre et sera retransmise en direct dans les 48 pays de la Francophonie. radio-Canada sera possiblement le diffuseur de l’événement.[…]
Le Journal de Montréal, 13 mars 1994
Pourquoi pas ?
[…] Les occasions de sensibiliser les jeunes à la diversité et à la richesse de l’univers culturel dont ils font partie ne sont pas si nombreuses qu’on puisse se permettre de les bouder. Des Jeux de la Francophonie ? Après tout, pourquoi pas ?
Pierre Gravel, La Presse, Canada, 4 juillet 1994
La voix de la France
Il faut avouer que le pari de la Francophonie est un peu fou. […]Mais justement à l’heure où l’anglais déferle sur le monde, la Francophonie a décidé de relever la tête et de s’affirmer en tant que communauté tournée vers l’avenir. Et quel meilleur projet pouvait-on imaginer que des rencontres de la jeunesse francophone du monde entier ? C’est dans cet esprit que s’ouvrent aujourd’hui en région parisienne les 2es Jeux de la Francophonie.[…]
Nicolas Daniels, L’équipe, France, 5 juillet 1994

Les disciplines programmées

Sports :

  • Athlétisme (masculin et féminin)
  • Basket-ball (féminin)
  • Football (masculin)
  • Handball (masculin et féminin)
  • Judo (masculin et féminin)
  • Lutte (masculin)
  • Tennis de table (masculin et féminin)

Culture :

  • Chanson
  • Contes et conteurs
  • Danse contemporaine
  • Danse traditionnelle
  • Peinture  Sculpture
  • Production télévisuelle

Extraits de la revue de presse :

Conférence de presse

Le mardi 8 février une conférence de presse a été organisée par le Ministre de l’Information, de la Jeunesse et des Sports, M. Msaïdié. Cette conférence de presse sur les 2èmes Jeux de la Francophonie s’est, au même jour et à la même heure, déroulée dans les pays des cinq continents qui vont participer aux 2èmes Jeux de la Francophonie qui se tiendront du 5 au 13 juillet en France.

Al Watan, Comores, 10 février 1994
Un volet culturel amélioré aux 2èmes Jeux de la Francophonie

[…] La France met tout en oeuvre pour que cette manifestation sportive et culturelle ait un éclat qui assurera définitivement sa pérennité. Le volet culturel, moins important lors des premiers Jeux au Maroc en 1989, promet cette fois d’être des plus éclatant.

Il se déroulera dans des lieux mythiques parisiens : le Centre national d’Art et de Culture Georges Pompidou, l’Hôtel de la Monnaie et le Théâtre du Rond-Point. D’autres manifestations se feront au Champs de Mars. […]

La soirée d’ouverture du 6 juillet promet d’être fabuleuse. Solennelle, elle se déroulera dans la cour carrée du Louvre et sera retransmise en direct dans les 48 pays de la Francophonie. radio-Canada sera possiblement le diffuseur de l’événement.[…]

Le Journal de Montréal, 13 mars 1994
Pourquoi pas ?

[…] Les occasions de sensibiliser les jeunes à la diversité et à la richesse de l’univers culturel dont ils font partie ne sont pas si nombreuses qu’on puisse se permettre de les bouder. Des Jeux de la Francophonie ? Après tout, pourquoi pas ?

Pierre Gravel, La Presse, Canada, 4 juillet 1994
La voix de la France

Il faut avouer que le pari de la Francophonie est un peu fou. […]Mais justement à l’heure où l’anglais déferle sur le monde, la Francophonie a décidé de relever la tête et de s’affirmer en tant que communauté tournée vers l’avenir. Et quel meilleur projet pouvait-on imaginer que des rencontres de la jeunesse francophone du monde entier ? C’est dans cet esprit que s’ouvrent aujourd’hui en région parisienne les 2es Jeux de la Francophonie.[…]

Nicolas Daniels, L’équipe, France, 5 juillet 1994