Avec un bilan de 49 médailles, les Jeux de la Francophonie 2017 ont été une véritable réussite pour les Français. Pourtant, il y a une discipline où les Bleus n’ont pas brillé, le football.

Les U19 ont été sortis prématurément du tournoi, et ce alors que leurs aînés se sont qualifiés pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Si vous voulez parier en toute sérénité sur les matchs des Bleus lors du Mondial, n’hésitez pas à aller lire nos pronos foot sur https://1n2prono.com/.

Quels ont été les résultats de l’équipe de France au tournoi de football des Jeux 2017 de la Francophonie ? Qui était présent dans la liste du sélectionneur Bernard Diomède ? Quel est le palmarès des Bleus dans cette compétition ?

Performance de la France aux Jeux d'Abidjan 2017

Le parcours des Bleuets lors des Jeux 2017

Les Français étaient versés dans le groupe D avec la République Démocratique du Congo, le Canada et Haïti. Ils ont terminé avec un bilan d’une victoire, un nul et une défaite.

La campagne des Bleuets a commencé par un match nul face à Haïti (1-1), pourtant future lanterne rouge du groupe. Ces derniers ont ensuite battu le Canada (3-0) et ont terminé par une défaite face aux Congolais (1-2).

La France a pris la 3èmeplace du groupe avec 4 points. Le Canada a fini 2èmeavec 6 unités, à égalité avec la RDC. Étant donné que seule la première place était qualificative, c’est donc le Congo qui a accédé aux demi-finales.

Pour rappel, le tournoi a été remporté par le Maroc aux dépens de la Côte d’Ivoire. La finale a d’ailleurs été retardée à cause d’incidents entre supporters aux abords du stade.

La liste des U19 présents à Abidjan

Bernard Diomède avait convoqué 20 joueurs pour défendre les couleurs de la France au tournoi de football des Jeux de la Francophonie 2017.

Gardiens :

  • Théo Louis (Stade Rennais)
  • Gaëtan Poussin (Girondins de Bordeaux)

Défenseurs :

  • Yohan Bilingi (En Avant Guingamp)
  • Grégoire Chetaneau (FC Nantes)
  • Stanley N’Soki (Paris Saint-Germain)
  • Sambou Sissoko (Tours FC)
  • Virgil Thérésin (En Avant Guingamp)
  • Harold Voyer (Paris Saint-Germain)

Milieux de terrain :

  • Paul Dewarrewaere (Olympique Lyonnais)
  • Ibrahima Diallo (AS Monaco)
  • Pape Alassane Gueye (Le Havre AC)
  • Issac Matondo (Stade Rennais)
  • Raouf Mroivili (Olympique de Marseille)
  • Zayou Youssouf (Girondins de Bordeaux)

Attaquants :

  • Mounir Chouiar (Racing Club de Lens)
  • Hakim El Mokeddem (Toulouse FC)
  • Billal Mehadji (Stade Rennais)
  • Timothée Nkada (Stade Rennais)

Le sélectionneur : Bernard Diomède

Bernard Diomède, le sélectionneur des U19

L’ancien champion du Monde 1998 arrête sa carrière de joueur en 2006, après une pige d’un an à Clermont. Il passe ensuite ses diplômes d’entraîneur et obtient le BEPF (Brevet d’Entraîneur Professionnel de Football) en 2015, en même temps de Zinédine Zidane, Claude Makélélé, Éric Roy et Willy Sagnol.

Dans la foulée, il prend en main les U17. L’expérience ne sera pas un très grand succès puisque ses hommes seront sortis dès les phases de poules du Championnat d’Europe 2016 des moins de 17 ans.

En 2017, la direction technique lui confie les rênes des U19. Les Jeux de la Francophonie constituent alors son premier tournoi international avec cette catégorie d’âge.

Cette compétition fait néanmoins office de consolation, car les U19 ont échoué à se qualifier à l’Euro qui se déroule en même temps, et ce alors qu’ils étaient pourtant champions d’Europe en titre.

Les Jeux : un échec permanent depuis 2001

Le football n’a jamais été le point fort des Bleus aux Jeux de la Francophonie. En 1989, 1997 et 2005, la France n’était pas qualifiée pour le tournoi.

Elle participe pour la première fois aux Jeux de la Francophonie en 1994 et remporte le tournoi aux dépens de l’Égypte aux tirs au but. La compétition se déroule alors en France, à Évry Bondoufle.

Elle atteindra ensuite la finale du tournoi en 2001, où elle s’inclinera face au Maroc (1-0). Lors des éditions 2009, 2013 et 2017, elle ne dépassera pas le 1er tour. Espérons que lors des prochains Jeux au Canada, les Bleuets renouent avec la victoire.